Accueil

Lorsqu’un peuple dispose de sa souveraineté monétaire, dès lors qu’il y a volonté politique, l’aspect financier devient une affaire secondaire.

L’Europe du Traité de Lisbonne et la mondialisation des puissants sont des organisations prédatrices dont l’objectif premier est de manipuler les peuples et de les maintenir sous dépendance, en faisant croire que l’économie et l’argent sont des problèmes majeurs que la politique ne peut pas résoudre.
 

Ainsi, les dirigeants politiques qui se focalisent sur des aspects financiers secondaires ou qui soutiennent ces organisations prédatrices, sont soit des incompétents, soit des naïfs dangereux, soit des manipulateurs et des prédateurs.
Ces dirigeants politiques se trompent ou mentent lorsqu’ils soutiennent qu’il n’y a pas d’argent pour satisfaire les besoins légitimes du peuple alors que c’est le peuple qui est le principal créateur de richesse.

Ma volonté est toujours intacte pour transmettre au peuple le pouvoir de décider réellement de son devenir.
Je continue donc mon action politique pour une réelle démocratie citoyenne et l’Économie de Justice Sociale, en m’appuyant sur le Programme d’Avenir Solidaire.

Ma liberté politique reste entière vis à vis des appartenances traditionnelles —gauche, droite, centre ou extrêmes—.
La seule étiquette politique que je revendique est celle de la solidarité, d’une réelle solidarité fondée sur la coopération et le partage, pour la justice sociale.

Mon seul et ferme engagement est au service du peuple.

Lire la suite…

Articles récents

Mes voeux aux français pour l’année 2015

Chers compatriotes

Nous n’attendons plus de nos dirigeants qu’ils transforment la vie sociale et les relations internationales de leur propre initiative car ils ont perdu tout bon sens, tout sens moral, toute dignité.
Nous, le peuple, nous pouvons toutefois, en 2015, leur indiquer fermement la direction à suivre pour supprimer la misère du monde.

L’attentat sordide contre Charlie Hebdo, ce 7 janvier, a provoqué une grande douleur et, surtout, une grande solidarité.
Cet attentat se transforme ainsi en une grande défaite pour les assassins et tous leurs complices en intégrismes et autres obscurantismes.
Ces assassinats semblent cependant n’être que le pâle reflet de ceux commis chaque jour par les pays riches contre les pays pauvres.

Le choc émotionnel que nous subissons actuellement, peut être l’occasion d’un renouveau dans nos pensées et nos exigences pour plus de justice sociale, chez nous, et plus d’équité dans nos relations avec les autres nations.
Ressaisissons-nous !
Ne tardons plus !

Nous devons, nous, la France, et les autres nations riches, développer la coopération et le partage tout en préservant efficacement nos frontières.
Nous réduirons alors la violence chez nous et au dehors.
Nous favoriserons ainsi la solidarité et la fraternité qui seront les armes les plus efficaces pour réduire le terrorisme.
Nous pourrons vivre alors une renaissance, une évolution sans révolution, une paix durable dans le respect mutuel et la dignité.

Chers compatriotes, tels sont mes vœux pour cette année 2015.

Gérard Privat
Président d’Avenir Solidaire

  1. Élections européennes 2014 Laisser une réponse
  2. Choix électoraux Laisser une réponse
  3. Laisser une réponse
  4. Référendum alsacien – Lettre ouverte aux élus d’Alsace Laisser une réponse
  5. Pétitions Laisser une réponse
  6. Communiqué Laisser une réponse
  7. Mes vœux aux Français pour 2013 Laisser une réponse
  8. Désastre ! Vous avez dit désastre !… Laisser une réponse
  9. Conférence « Liberté ou esclavage !… » Laisser une réponse